ENI soutient la Women’s Cup

La régate 100% féminine et solidaire

40 équipages, 200 navigatrices et 20 bateaux : pour ses 40 ans, le club organisateur de la Women's Cup a fait les choses en grand ! Retour en photos sur la régate 100% féminine de Pornichet et sur les péripéties de l'équipe des Filles de Port Laf', soutenues par ENI Ecole Informatique.

web2day nantes
Karen Quintin-Delanoë, Manuela Desmarchelier-Malandain, Françoise Goyat, Marine Malandain et Christine Jouanjan


Vendredi
La veille de la régate, un entrainement avec tous les équipages est prévu afin de régler les voiles, peaufiner les manœuvres et apprivoiser les bateaux sur lesquels les filles vont naviguer.
Les Filles de Port Laf' suivent les instructions de leur entraineur, Gaël Le Cleach, qui semble plutôt satisfait !

web2day korben



Samedi
La matinée débute par un briefing, puis la poule A part en mer. Les spis sont autorisés, ouf ! En revanche, celui de notre équipe est capricieux et sera surnommé Bob l'éponge, car, selon Françoise, « il prend l'eau plutôt que de se gonfler dans le petit temps ».

Manche 1 : Après un premier départ volé collectivement et un rappel général, le pavillon noir est arboré par le Comité de Course : il est interdit de franchir la ligne dans la minute avant le départ sous peine d'être disqualifiées. Les Filles de Port Laf' se lancent donc dans un départ prudent à bord du bateau ENI Ecole Informatique. Le manque de vent représentera un réel challenge et les filles peineront à prendre de la vitesse au près. Sous spi, elles parviennent à remonter au classement mais finissent la première manche déçues.

web2day epelboin


Manche 2 : Un bon départ avec plus de vent permet d'être bien placées tout au long de la manche. Malheureusement, le manque de vent retombe en fin de manche et pénalise les navigatrices à l'arrivée.

Une pause déjeuner (et une pause yoga) plus tard, c'est déjà l'heure de l'annonce des rond or et rond argent et du nouveau tirage au sort de bateaux.

Final rond argent : L'équipage est satisfait du bateau attribué et prend un bon départ. Une arrivée risquée à la bouée au vent bâbord amure oblige les filles à laisser la priorité aux bateaux à tribord. Alors en 4ème position, elles forcent un peu trop le passage et sont pénalisées par le jury. Elles perdent plusieurs places le temps d'exécuter un 720° pour réparer leur faute signalée par le jury présent sur l'eau.

L'équipage soutenu par ENI se hisse tout de même à la 10ème place du rond argent malgré la pénalité, grâce à de belles manœuvres et une très belle entente à bord !

web2day champeau



Dimanche :

La remise des prix a lieu dans l'après-midi. L'équipage La Galerne remporte la 1ère place du rond or et Les Glaziennes, la 1ère place du rond argent.

web2day Garreau


Le mot de la fin pour Karen Quintin, participante à la Women's cup, chargée des relations-entreprises à l'ENI Ecole Informatique et responsable du site de Quimper :

« C'est intéressant de faire le parallèle entre la présence des femmes sur les régates et celle des femmes dans le monde du numérique ! Il y a quelques années, les deux milieux étaient quasiment exclusivement masculins. Aujourd'hui, dans la voile ce n'est plus le cas ; des femmes participent régulièrement aux grandes courses en solitaire ou en équipage autour et à travers le monde. Dans l'informatique, sur les 20 dernières années, l'évolution est nettement moins positive, d'où l'importance de continuer d'agir et d'en parler afin de réduire l'influence des stéréotypes ! »

Partage

Nos étudiants témoignent